Vous êtes ici : AccueilCoopération et Relations extérieuresCoopération Partenaires nationaux Protocole de coopération avec le Ministère de la justice pour l’identification par les analyses de l’ADN des personnes décédées victimes des graves violations passées des droits de l’Homme

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

19-05-2022

Du siège des Nations Unies à New York, Amina Bouayach appelle à la mise œuvre (...)

Lire la suite

15-05-2022

Rapport annuel 2021: le mot de Mme Amina Bouayache, présidente du CNDH

Lire la suite

15-04-2022

Lancement d'avis de recrutements pour l'occupation de (4) postes budgétaires (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Protocole de coopération avec le Ministère de la justice pour l’identification par les analyses de l’ADN des personnes décédées victimes des graves violations passées des droits de l’Homme

Ce protocole rassemble le CCDH, le Ministère de la justice (la Direction des affaires criminelles et des grâces, le Laboratoire National de la Police Scientifique (Ministère de l’Intérieur) le laboratoire génétique de la Gendarmerie Royale (Etat-major de la Gendarmerie Royale).

Le protocole a pour objectif de confirmer ou d’informer l’identité des personnes décédées, victimes des graves violations passées des droits de l’Homme, grâce à des analyses de l’ADN des dépouilles, et en préservant des prélèvements de sang des parents des disparus aux sorts inconnus et dont les lieux d’inhumation sont aussi inconnus.

Haut de page