Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésLe CNDH élu aux instances du RINADH et plébiscité pour accueillir en 2018 la conférence internationale triennale de la GANHRI

Bulletin d'information

Actualités

27-01-2023

Interview de Mme Amina Bouayach accordée au site "Clarin.com": "L’effectivité (...)

Lire la suite

18-01-2023

Appel à concours pour l'occupation d'un poste de responsabilité - Chef de (...)

Lire la suite

12-12-2022

Un pre-foro en Marruecos para preparar la 3ª edición del Foro mundial de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le CNDH élu aux instances du RINADH et plébiscité pour accueillir en 2018 la conférence internationale triennale de la GANHRI

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a été plébiscité pour accueillir en 2018 la conférence internationale triennale de l’Alliance globale des institutions nationales des droits de l’Homme (GANHRI) qui est organisée par l’institution nationale d’un pays choisi par roulement parmi les groupes régionaux (Afrique, Amérique, Asie et Pacifique et Europe), en consultation avec le Président de la GANHRI, ainsi que sous les auspices du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme.

Cette décision a été prise dans le cadre de l’Assemblée générale du Réseau des institutions nationales africaines (RINADH) tenue le 7 novembre 2017 à Kigali (Rwanda).

A l’issue de cette assemblée générale, les membres du RINADH ont réaffirmé leur confiance au CNDH qui a été reconduit dans ses responsabilités de membre du Comité directeur du RINADH aux côtés des INDH du Rwanda (présidente), d’Egypte (vice-présidence), de l’Ouganda, du Sierra Leone, de Zambie, du Burundi, du Kenya et du Cameroun.

Par ailleurs, le CNDH a été officiellement élu membre du Sous-comité d’accréditation de l’Alliance globale des institutions nationales des droits de l’Homme (GANHRI). Le CNDH intègre ainsi le Sous-comité d’accréditation, un organe stratégique du réseau international des INDH pour un mandat de trois ans, en tant que représentant de l’Afrique.

Le  Sous-comité d’accréditation  a notamment pour missions l’examen des demandes d’accréditation ou de ré-accréditation des INDH, en fonction de leur conformité avec les Principes de Paris régissant les INDH, et de faire des recommandations au Bureau de la GANHRI, compétent pour prendre en dernière instance les décisions relatives aux accréditations. Il a également compétence pour élaborer des observations générales visant à préciser le sens et l’application pratique des Principes de Paris régissant les institutions nationales des droits de l’Homme.

Le CNDH a également été élu membre du Groupe de travail entreprises et droits de l’Homme du RINADH et  du Groupe de travail sur la migration du RINADH.  A titre de rappel, le CNDH préside le Groupe de travail entreprises et droits de l’Homme de la GANHRI depuis août 2015 et fait partie du Groupe de travail restreint de la GANHRI sur la migration.

Par ailleurs, le Président du CNDH a été honoré par la représentation du RINADH lors de la cérémonie d'hommage aux victimes du génocide rwandais, qui s'est déroulée au Kigali Genocide Memorial.

Enfin, il est à rappeler que le RINADH célèbre cette année son 10ème  anniversaire. Dix ans auparavant, au Rwanda même, le RINADH était créé lors de sa sixième conférence, donnant ainsi lieu à la création officielle le 30 Octobre 2007. Le Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH), actuellement le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a présidé le RINADH de novembre 2009 à novembre 2011.

Haut de page