Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésCommémoration de la journée africaine des droits de l'Homme : Le CNDH lance une série de concertations régionales avec les jeunes

Bulletin d'information

Actualités

27-01-2023

Interview de Mme Amina Bouayach accordée au site "Clarin.com": "L’effectivité (...)

Lire la suite

18-01-2023

Appel à concours pour l'occupation d'un poste de responsabilité - Chef de (...)

Lire la suite

12-12-2022

Un pre-foro en Marruecos para preparar la 3ª edición del Foro mundial de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Commémoration de la journée africaine des droits de l'Homme : Le CNDH lance une série de concertations régionales avec les jeunes

Dans le cadre de la commémoration de la journée africaine des droits de l'Homme, célébrée le 21 octobre de chaque année, le Réseau africain des institutions nationales des droits de l’Homme (RINADH) a appelé l’ensemble des institutions nationales africaines des droits de l’Homme à célébrer la journée de cette année sur le thème :« Renforcer la contribution des jeunes à la mise en œuvre effective du plan d'action de la décennie des droits de l'Homme et des peuples en Afrique ".

Dans le cadre de la célébration de cette journée qui se poursuit jusqu’au 26 octobre 2017, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH)  a lancé une série de concertations régionales avec les jeunes sous forme de rencontres interactives entre les présidents des 13 Commissions régionales des droits de l’Homme (CRDH) et les jeunes en vue de collecter les perceptions de ces derniers sur leur avenir d'une part et d'autre part de leur permettre d’exprimer librement leurs avis et leurs attentes du CNDH et de ses Commissions régionales.

Cette démarche a pour objectif stratégique de renforcer l’implication des jeunes en tant qu’acteurs clés dans l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des stratégies régionales des Commissions régionales des droits de l’Homme.

L'un des objectifs de ses rencontres consiste aussi à recueillir les opinions des jeunes en ce qui concerne les actions concrètes qui garantissent à tous les jeunes, notamment les plus marginalisés et les plus vulnérables, un accès aisé aux services de base avec un accent particulier sur l’éducation et la formation, l’emploi et la participation effective à la gestion des affaires publiques.

Haut de page