Vous êtes ici : AccueilCoopération et Relations extérieuresCoopérationPartenaires internationaux Protocole d'entente entre le CNDH et l'Institut Danois contre la Torture-Dignity- en matière de monitoring médical

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

19-05-2022

Du siège des Nations Unies à New York, Amina Bouayach appelle à la mise œuvre (...)

Lire la suite

15-05-2022

Rapport annuel 2021: le mot de Mme Amina Bouayache, présidente du CNDH

Lire la suite

15-04-2022

Lancement d'avis de recrutements pour l'occupation de (4) postes budgétaires (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Protocole d'entente entre le CNDH et l'Institut Danois contre la Torture-Dignity- en matière de monitoring médical

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et l’Institut danois contre la torture- Dignity ont procédé, le 20 décembre 2019 à El Jadida, à la signature d’un protocole d’entente qui concerne la mise en place d’une coopération technique en matière de monitoring des aspects liés à la santé dans les lieux de privation de liberté.

Signé par Mme Amina Bouayach, présidente du CNDH et M. Dr. Jens Simon Modvig, directeur, médecin chef à l’Institut danois contre la torture, ce protocole d’entente portera sur le renforcement des capacités des membres du mécanisme national de prévention de la torture du Maroc (MNP), du personnel d’appui au MNP, des experts et des médecins dans les aspects liés à la santé dans les lieux de privation de liberté, ainsi que sur la documentation médicale de la torture.

Conformément à ce protocole d’accord, les deux parties s’engagent à mettre en œuvre des activités de renforcement des capacités à travers l’organisation d’ateliers et l’élaboration des outils et des guides en matière de monitoring médical.

Membre du mécanisme national de prévention de la torture danois, Dignity offre son appui en matière de renforcement des capacités aux mécanismes de monitoring indépendants à travers le monde. Les actions internationales de DIGNITY s’effectuent par le biais de partenariats avec la société civile et les institutions étatiques.

Conformément à la loi 76-15 relative à la réorganisation du CNDH, le mandat du MNP est assuré par le CNDH. Opérationnel depuis l’Assemblée générale du Conseil tenue le 21 septembre 2019, le MNP a notamment pour missions de visiter les lieux de privation de liberté afin de surveiller les conditions de détention et le traitement des personnes privées de liberté.

Haut de page