Vous êtes ici : AccueilCoopération entre le CNDH et l’Union européenne : signature d’un contrat de jumelage institutionnel visant le renforcement des capacités organisationnelles et techniques du Conseil

Bulletin d'information

Actualités

27-01-2023

Interview de Mme Amina Bouayach accordée au site "Clarin.com": "L’effectivité (...)

Lire la suite

18-01-2023

Appel à concours pour l'occupation d'un poste de responsabilité - Chef de (...)

Lire la suite

12-12-2022

Un pre-foro en Marruecos para preparar la 3ª edición del Foro mundial de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Coopération entre le CNDH et l’Union européenne : signature d’un contrat de jumelage institutionnel visant le renforcement des capacités organisationnelles et techniques du Conseil

Monsieur Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l’Homme, et Monsieur Michael Köhler, directeur du voisinage méridional de la Commission européenne, ont signé ce matin mardi 16 juin 2015, au siège du Conseil national des droits de l’Homme, un contrat de jumelage institutionnel visant le renforcement des capacités organisationnelles et techniques du Conseil national des droits de l’Homme.

 Le projet de jumelage, d’une durée de 24 mois (2015-2017), sera mis en œuvre par un consortium composé de plusieurs institutions de trois Etats membres (France, Autriche et Pays-Bas), la Commission nationale consultative des droits de l’Homme de la République française, l’Institut Ludwig Boltzmann des droits de l'Homme de l’Autriche et le Centre pour la coopération juridique internationale des Pays-Bas. 

 Le projet, financé par l’Union européenne à hauteur de 1 200 000 € (soit plus de 13 millions neuf cent soixante-dix  mille dirhams) vise à atteindre trois résultats spécifiques qui sont :

- Le renforcement des capacités techniques des membres et du personnel administratif du CNDH et de ses Commissions régionales à exercer leurs missions statutaires et dans le domaine des droits de l’Homme ;

- La mise en place de la nouvelle organisation du CNDH et d’une démarche qualité au sein du CNDH ;

- Assurer la visibilité sur les domaines de compétence et les activités du CNDH au profit du public et de ses instances au niveau national et international.

‘Nous coopérons aujourd’hui sur une base de valeurs partagées que nous souhaitons promouvoir. Les droits de l’Homme, en tant que sujet transversal doivent jouer un rôle central dans notre coopération. Et ce n’est pas hasard que les actions de l’Union européenne et ses moyens s’étendent à plusieurs secteurs dont la justice et les droits de l’Homme. Dans ce contexte, la société civile et les institutions comme le CNDH jouent un rôle essentiel. Nous sommes heureux d’avoir un petit rôle dans l’épanouissement des activités du Conseil et être membre de ce ménage international composé de nos amis français, autrichiens et néerlandais’ a souligné M. Michael Köhler, directeur du voisinage méridional de la Commission européenne lors de cette cérémonie de signature.

Pour sa part, M. Driss El Yazami a indiqué qu‘avec la nouvelle loi sur le CNDH qui sera promulguée prochainement, le Conseil a l’ambition d’assurer les fonctions de quatre mécanismes de recours relatives à la torture, le handicap, les enfants et aux discriminations autres que les discriminions relatives au genre. Aussi, il entend jouer pleinement son rôle et a besoin de renforcer ses compétences, d’où l’importance de ce jumelage qui va accompagner la création de notre centre de formation’ a souligné M. Driss El Yazami lors de la cérémonie de signature de ce contrat de jumelage, avant d’ajouter que ‘le dynamisme de la société civile, des partenaires institutionnels et du secteur privé a besoin d’être renforcé’.  

Il convient de rappeler que ce projet s’s’inscrit dans le cadre de Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui au Plan d’action Maroc-Union européenne.