Vous êtes ici : AccueilActualitésLe CNDH participe à un webinaire sur les institutions nationales des droits de l’Homme et les processus électoraux

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

19-05-2022

Du siège des Nations Unies à New York, Amina Bouayach appelle à la mise œuvre (...)

Lire la suite

15-05-2022

Rapport annuel 2021: le mot de Mme Amina Bouayache, présidente du CNDH

Lire la suite

15-04-2022

Lancement d'avis de recrutements pour l'occupation de (4) postes budgétaires (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le CNDH participe à un webinaire sur les institutions nationales des droits de l’Homme et les processus électoraux

Le CNDH a pris part le 22 juin 2020 à un webinaire sur les institutions nationales des droits de l’Homme (INDH) et les processus électoraux organisé par l’Association francophone des institutions nationales des droits de l’Homme (AFCNDH) en coopération avec l’Organisation internationale de Ia Francophonie (OIF) consacré à la présentation aux INDH francophones de la version électronique du guide des élections, et de la méthodologie de son élaboration. Des échanges d’expériences ont eu lieu ainsi qu’un retour d’expériences d’INDH de pays francophones ayant tenu des élections au premier semestre.

Ont pris part à ce webinaire plus d’une vingtaine de représentants d’INDH comme le Cameroun, le Bénin, Côte d’Ivoire et Mali.

Le CNDH du Maroc a pu présenter son expérience en matière d’observation des élections notamment sa collaboration avec les journalistes au cours des processus électoraux et sa présidence de la Commission spéciale d’accréditation des observateurs des élections. Le CNDH a mis l’accent à cette occasion sur la loi 30-11 fixant les conditions et les modalités de l’observation indépendante et neutre des élections et le déploiement de ses propres observateurs.

A cet égard, le CNDH a rappelé la mise en place d’un site dédié à l’observation des élections et l’élaboration d’une capsule publiée sur les chaines de télévision marocaine dans laquelle il explique en détail le processus d’observation des élections. Par ailleurs, le CNDH a mis l’accent sur le renforcement des capacités des acteurs et a rappelé qu’en 2016 le CNDH a initié plusieurs programmes en matière de renforcement des capacités au profit des différents acteurs, dont la formation des observateurs des élections, ainsi que sur la promotion de la participation des personnes en situation de handicap aux élections et sur le lexique électoral au profit du tissu associatif œuvrant dans le domaine du handicap de la surdité.

De même et dans le cadre de sa coopération avec la Maison de la presse, le CNDH a organisé les 26 et 27 septembre 2016 à Tanger, une session de formation sur le renforcement des capacités de journalistes en matière de suivi médiatique des élections législatives du 7 octobre 2016.

Cette session de formation a bénéficié à une quarantaine de journalistes membres de la Maison de la presse représentant la presse écrite, électronique et audiovisuelle.
Elle a porté sur le référentiel normatif régissant les élections (campagne électorale, vote et proclamation des résultats), sur le cadre juridique relatif à l’observation neutre et indépendante des élections, ainsi que sur les questions d’éthique et de déontologie en matière de suivi médiatique des échéances électorales.

Par ailleurs, en tant qu’observateur, le CNDH élabore et publie son rapport sur l’observation des élections. De la même manière, qu’il suit les conférences de presse de publication des rapports d’observation des élections des autres organisations nationales et internationales.

Aujourd’hui et à quelques mois des prochaines élections prévues en 2021, de par la loi, le CNDH continuera d’assurer la présidence de la commission spéciale d’accréditation. Et dans le cadre du volet de la formation, une importance particulière devrait être accordée à la question de la formation des journalistes, avec la programmation de sessions de formation dans les 12 régions du Maroc, en mettant l’accent sur la question de l’éthique et du respect de la déontologie, en plus du référentiel juridique.

Haut de page