Vous êtes ici : AccueilActualitésLa bibliothèque du CNDH s’enrichit de dizaines d’ouvrages sur le droit international des droits de l’Homme et le droit humanitaire

Bulletin d'information

Actualités

27-01-2023

Interview de Mme Amina Bouayach accordée au site "Clarin.com": "L’effectivité (...)

Lire la suite

18-01-2023

Appel à concours pour l'occupation d'un poste de responsabilité - Chef de (...)

Lire la suite

12-12-2022

Un pre-foro en Marruecos para preparar la 3ª edición del Foro mundial de (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

La bibliothèque du CNDH s’enrichit de dizaines d’ouvrages sur le droit international des droits de l’Homme et le droit humanitaire

Le président du CNDH, M. Driss El Yazami et l’Ambassadeur de France au Maroc, M. Charles Fries ont présidé le lundi 8 juin 2015 à Rabat la cérémonie de remise au CNDH d’ouvrages sur le droit international des droits de l’Homme et le droit humanitaire, et sur la coopération internationale.

Cette initiative, qui s’inscrit  dans le cadre de la coopération entre l’Ambassade de France et le Conseil et en soutien à la mission du Conseil en matière de protection et promotion des droits de l’Homme, porte sur plus de 200 ouvrages sur le droit international public, le droit international des droits de l’Homme, le droit international humanitaire, le droit comparé, les relations internationales, les sciences politiques et sociales et l’histoire. 

Ces ouvrages viendront enrichir la bibliothèque de l’Institut national de formation aux droits de l’Homme (INFDH) qui ouvrira ses portes prochainement. L’INFDH a pour objectif d’accompagner et renforcer le processus de protection et de promotion des droits de l’Homme et des libertés au Maroc, notamment à travers le développement des compétences internes, du staff et des membres du Conseil aux niveaux national et régional, et le renforcement des capacités de la société civile, des acteurs institutionnels publics,  des acteurs du secteur privé, et des institutions nationales des droits de l’Homme des pays de l’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et de l’Afrique sub-saharienne.

Intervenant à l’ouverture de cette cérémonie, le président du CNDH a indiqué qu’avec la nouvelle loi sur le CNDH qui sera promulguée prochainement, le Conseil a l’ambition d’accueillir quatre mécanismes de recours relatives à la torture, le handicap, les enfants et aux discriminations autres que les discriminions relatives au genre. Dans ce cadre, le Conseil, a-t-il dit, entend jouer pleinement son rôle et a besoin de renforcer ses compétences. Ajoutant par ailleurs que la société civile, malgré son dynamisme, a besoin de renforcer ses capacités et ses prérogatives. De même, le secteur privé et les partenaires institutionnels ne seront pas en reste et continueront de bénéficier de l’encadrement du CNDH en matière de promotion des valeurs des droits de l’Homme. C’est le cas notamment, a-t-il rappelé, de la sûreté nationale et de la RAM dont respectivement 400 officiers et 1493 agents ont été formés par le respect au respect des principes des droits de l’Homme droits de l’Homme.

Pour sa part, et après avoir rappelé que cette action s’inscrit dans le cadre de coopération établi entre le CNDH et l’Ambassade de France suite à la signature de l’accord-cadre le 18 juin 2014, M. Charles Fries a précisé qu’avec cette initiative, la France réitère son soutien au Maroc et à ses institutions dont le CNDH qui contribue au renforcement de l’Etat de droit. M. Fries, qui s’est dit fière d’apporter cette première pierre à l’édifice n’a pas manqué de saluer le rôle du CNDH et de ses Commissions régionales dans la promotion de la culture des droits de l’Homme. ‘Cette institution est une référence pour le Maroc et toute la région et peut jouer un rôle pionnier et d’avant-garde pour aider les pays de l’Afrique subsaharienne’ a-t-il conclut.

Haut de page