Vous êtes ici : Accueil« Les défis en matière d’éducation inclusive ne seront surmontés que par le biais d’une approche intégrée basée sur les droits de l’Homme », Amina Bouayach présidente du CNDH

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite

31-08-2022

Genève : le CNDH participe aux travaux de la 41ème pré-session de l’EPU, (...)

Lire la suite

25-08-2022

Atelier de formation sur « la participation des jeunes à l’examen périodique (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

« Les défis en matière d’éducation inclusive ne seront surmontés que par le biais d’une approche intégrée basée sur les droits de l’Homme », Amina Bouayach présidente du CNDH

« Pour le Conseil national des droits de l’Homme, contribuer à cette initiative est un engagement à la fois éthique et politique dans le but de construire, avec les enfants en situation de handicap, un espace d’expression et de partage incluant les différents acteurs concernés », a annoncé Amina Bouayach, la Présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH).

Intervenant à la cérémonie de lancement des ateliers de sensibilisation et de formation sur les droits des enfants en situation de handicap (ESH), organisée ce lundi 15 Février 2021 à Rabat par le CNDH et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Mme Bouayach a précisé que l’ambition du Conseil et de ses partenaires, à travers la thématique « Changer de regard et promouvoir la culture des droits de l'Homme dans la perception du handicap au Maroc », est de « relever les articulations nécessaires pour mettre en place les opérations de protection des enfants en situations de handicap ».

Dans ce sens, Mme Bouayach a rappelé que ces ateliers, qui se dérouleront du 15 au 19 février 2021 à Rabat et du 22 au 26 février 2021 à Casablanca, en partenariat avec les professionnels de la santé, de l’éducation, les ONGs, des élèves et des associations de parents, se focaliseront autour de deux conventions internationales, à savoir celle des droits de l’enfant et celle des personnes en situation de handicap.

A cette occasion, la présidente du CNDH a rappelé « que les défis en matière d’éducation inclusive ne seront surmontés que par le biais d’une approche intégrée basée sur les droits de l’Homme et une synergie des efforts pour prendre en compte l’opinion des enfants ».

Pour sa part, Maryam Bigdeli, représentante de l’OMS au Maroc, a indiqué que « l’OMS considère le handicap comme une question de santé publique mondiale, une question de droits de l’Homme et une priorité de développement », soulignant au passage « l’engagement au plus haut niveau pour l’effectivité de l’éducation inclusive dans une approche droits humains et offres de services de santé de qualité au profit des enfants en situation de handicap au Maroc ».

Le Directeur des Curricula au Ministère de l'Education nationale, Fouad Chafiki, quant à lui, a annoncé la décision de son ministère d’échelonner la transformation des 14000 établissements scolaires publics à des établissements inclusifs en intégrant chaque année dans ce processus 10% des écoles. Il a à cet égard, mis en exergue la récente intégration du langage des signes dans les cours à distance diffusés sur la chaine de télévision pour assurer aux élèves sourds-muets des cours en langage des signes.

Pour sa part, Abdelmajid Sahnoun, représentant du ministère de la Santé, a appelé tous les intervenants dans ce programme ambitieux à redoubler les efforts, surtout dans cette situation de pandémie de Covide-19, en vue de prendre en charge les personnes en situation de handicap, et réduire l’impact négatif de cette crise sur les enfants en situation de handicap.

Il convient de rappeler que le programme de ces journées de sensibilisation et de formation sera animé dans une approche interactive et participative avec des techniques et des outils adaptés aux différentes formes de handicap. L’activité se déroulera en deux séances, la première séance dédiée aux concepts et points clés des principes de la Convention des droits de l’enfant et au mécanisme national de recours pour les enfants ; et la deuxième consacrée aux principes généraux et au mécanisme indépendant de protection de la Convention relative aux droits des personnes en situation de handicap.