Vous êtes ici : AccueilActualitésLe CNDH/MNP contribue au renforcement des capacités des membres et du personnel de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

27-08-2021

Consultation régionale des INDH africaines sur l’examen régional du PMM : Mme (...)

Lire la suite

06-08-2021

"Droits de l'Homme : Cinq questions à la présidente du CNDH Amina Bouayach" (...)

Lire la suite

10-06-2021

Une étude de la GANHRI sur «Covid-19 et les institutions nationales des droits (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le CNDH/MNP contribue au renforcement des capacités des membres et du personnel de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun

Le Conseil national des droits de l’Homme/Mécanisme national de prévention de la torture (CNDH/MNP) a participé, du 25 mai au 27 mai 2021, à un atelier de formation initiale en faveur des membres et du personnel de la Commission des droits de l’Homme du Cameroun (CDHC), dotée en vertu de sa loi relative à sa création du mandat du mécanisme national de prévention de la torture.

Cette action de renforcement des capacités des membres et du personnel de la Commission-MNPT, menée conjointement avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (BHCDH), le Réseau des Institutions Nationales Africaines des Droits de l’Homme (RINADH) et l’Association francophone des commissions nationales des droits de l’Homme (AFCNDH), porte sur la mise en œuvre du mandat d’une INDH-MNPT notamment sur les aspects opérationnels et procéduraux relatifs à son organisation et son fonctionnement.

Le CNDH /MNP a partagé son expérience et ses bonnes pratiques sur l’exercice de son mandat conformément aux Principes de Paris et au Protocole facultatif se rapportant à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Son intervention a porté sur la mise en œuvre du mandat de protection des droits de l’Homme, notamment la procédure de réception et d’examen des requêtes, les techniques de collecte des données, d’investigation et d’enquêtes, la médiation, la conciliation et enfin sur le logiciel de traitement des plaintes.

Par ailleurs, le CNDH/MNP s’est pronnoncé sur les possibles interférences entre le mandat de prévention de la torture et le mandat de protection dans les lieux de détention et a rappelé les principes de base du travail d’une INDH-MNPT particulièrement l’autonomie du MNP, la confidentialité des informations et l’importance de maintenir un dialogue constructif avec l’ensemble des partenaires.

Haut de page