Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésUne visioconférence sur le rôle des INDH dans la lutte contre le (Covid-19)

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite

31-08-2022

Genève : le CNDH participe aux travaux de la 41ème pré-session de l’EPU, (...)

Lire la suite

25-08-2022

Atelier de formation sur « la participation des jeunes à l’examen périodique (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Une visioconférence sur le rôle des INDH dans la lutte contre le (Covid-19)

Le Conseil national des droits de l’Homme du Maroc (CNDH), en partenariat avec l’Association francophone des Commissions nationales des droits de l’Homme (AFCNDH), l’Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l’Homme (GANHRI) et le Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH) ont organisé une visioconférence pour le partage et l’échange des bonnes pratiques sur le rôle des INDH au cours de la crise sanitaire liée au (Covid-19), et ce 14 avril 2020 à 14h.

Tout en poursuivant leur mandat de promotion et de protection des droits de l’Homme, les 19 INDH francophones participantes, représentés par 30 participants, ont échangé leurs réflexions au sujet de leur rôle et leurs pratiques en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme dans le contexte de la crise sanitaire. Ils ont aussi discuté des défis rencontrés par les INDH lors de cette période exceptionnelle.

A cette occasion, le CNDH a présenté ses actions relatives au monitoring de la situation au regard des droits et des libertés, au traitement des plaintes, à la sensibilisation, au plaidoyer, à la coopération régionale et internationale et aux mesures internes de prévention.

Outre les représentants de la GANHRI, de l’AFCNDH et du RINADH, ont participé à cette visioconférence 19 INDH de l’espace francophone, à savoir celles du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, des Comores, de la Côte d’Ivoire, du Congo Brazzaville, du Cap-Vert, de l’Égypte, de la France, du Luxembourg, du Madagascar, du Mali, du Maroc, de la Mauritanie, du Niger, de la RDC, du Rwanda, du Togo et de la Tunisie.

A noter que le CNDH est le vice-président de l'AFCNDH, tandis que la Commission nationale des droits de l'Homme du Niger assure la présidence de ce réseau des INDH.

Haut de page