Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésParticipation du CNDH à la Conversation francophone: "Peine de mort dans l’espace francophone : tendances, défis et perspectives"

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite

31-08-2022

Genève : le CNDH participe aux travaux de la 41ème pré-session de l’EPU, (...)

Lire la suite

25-08-2022

Atelier de formation sur « la participation des jeunes à l’examen périodique (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Participation du CNDH à la Conversation francophone: "Peine de mort dans l’espace francophone : tendances, défis et perspectives"

A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme, la présidente du Conseil national des droits de l’Homme, Amina Bouayach, participera le 10 décembre 2020, à la conversation francophone sur « La peine de mort dans l’espace francophone : tendances, défis et perspectives », organisée par l’Organisation internationales de la Francophonie (OIF).

Cette visioconférence s’inscrit dans le cadre des rencontres intitulées «Conversations francophones » sur les questions relatives à la démocratie, aux droits et aux libertés au sein de l’espace francophone, initié par la Secrétaire générale de la Francophonie, Mme Louise MUSHIKIWABO à l’occasion de la commémoration du vingtième anniversaire de l’adoption de la Déclaration de Bamako.
Marquée par la participation d'éminentes personnalités, cette rencontre virtuelle sera l’occasion pour les représentants des États et gouvernements, les acteurs de la Charte de la Francophonie et des personnalités de haut niveau, d’échanger sur leurs expériences en matière d’abolition de la peine de mort et de mener une réflexion libre et ouverte sur les défis et perspectives pour la Francophonie sur le sujet.

L’objectif est d’identifier des recommandations visant à faire avancer les positions ainsi que des pistes d’actions que l’OIF pourrait endosser pour renforcer la promotion des droits et libertés, dans l’esprit de la Déclaration de Bamako.

Le rapport sur l’état de démocratie, des droits et des libertés dans l’espace francophone qui sera présenté à l’occasion du Sommet des chefs d’Etats et de gouvernements en Tunisie, en 2021, se nourrira des recommandations de cette Conversation.

La session inaugurale de cette rencontre sera marquée par l’allocution de la secrétaire générale de l’OIF, Mme Louise MUSHIKIWABO, Mme Marija PEJCINOVIC BURIC, Secrétaire générale du Conseil de l’Europe, avec la participation de Mme Amina BOUAYACH, Présidente du Conseil national des droits de l’Homme, M. Djimet ARABI, ministre de la Justice, Garde des Sceaux et chargé des droits humains (Tchad), M. Laurent WEHRLI, Président de la section suisse à l’APF et Rapporteur de l’APF sur la peine de mort dans l’espace francophone, avec l'intervention en clôture de Monsieur Robert Badinter, en tant que symbole du combat abolitionniste.

Haut de page