Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésA l’initiative du CNDH, le RINADH lance les concertations sur la mise en place du Forum des INDH en marge des sessions de la CADHP

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite

31-08-2022

Genève : le CNDH participe aux travaux de la 41ème pré-session de l’EPU, (...)

Lire la suite

25-08-2022

Atelier de formation sur « la participation des jeunes à l’examen périodique (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

A l’initiative du CNDH, le RINADH lance les concertations sur la mise en place du Forum des INDH en marge des sessions de la CADHP

A l’initiative du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), le Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH) a tenu, le 20 octobre 2019 à Banjul, une réunion de concertation, présidée par M. Gilbert Sebihogo, Directeur exécutif du RINADH sur la mise en place du Forum des institutions nationales des droits de l’Homme (INDH), en marge des sessions de la Commission des droits de l’Homme et des peuples (CADHP).

La présidente du CNDH, Mme Amina Bouayach qui a pris part à cette réunion, a précisé le cadre de cette réunion de concertation qui s’inscrit en droit ligne du processus de mise en place du Forum. Lequel Forum a pour objectif de renforcer l’interaction des INDH africaines avec le système africain des droits de l’Homme et d’appuyer les actions de la CADHP dirigées vers l’Afrique.
L’idée du Forum, précise-t-elle, reflète la volonté du RINADH d’agir auprès des mécanismes de protection des droits de l’Homme, et permettrait ainsi de renforcer les actions du réseau par la présentation de résolutions auprès de la CADHP.

Cette réunion s’est tenue en présence de Mme Maiga Soyata, Présidente de la CADHP qui s’est félicitée de cette initiative à même de permettre aux INDH de jouer un rôle très important au niveau de leur pays, dans la mesure, a-t-elle dit, où la CADHP pourrait s’appuyer sur les INDH en vue de transmettre des messages au niveau national. « Le Forum des INDH est le segment qui manque au niveau de la CADHP. Il permettra d’appuyer la mise en œuvre des décisions de la Commission africaine », a ajouté Mme Soyata qui considère cette initiative comme un enrichissement du travail de la CADHP.

Pour sa part, M. Rémy Ngoy Lumbu, membre de la CADHP et Rapporteur spécial sur les défenseurs des droits de l’Homme a souligné que grâce à ce Forum, les problèmes du citoyen africain pourront être reflétés sur l’agenda de la CADHP. « Il est important que le travail de la CADHP soit alimenté aussi par les actions des INDH et non pas uniquement par celles des ONG », a-t-il dit.

De son côté, Mme Hannah Foster, Directrice exécutive du Centre africain pour la démocratie et l’étude des droits de l’Homme, a rappelé le processus historique de création du forum des ONG, les défis auxquels il a dû faire face ainsi que les réformes apportées aux textes de la CADHP afin de permettre la participation des organisations de la société civile. Elle a salué cette initiative jugée comme un apport important aux actions des ONG à même de permettre une synergie d’actions entre ONG et INDH.

En effet, le Forum des INDH ambitionne aussi de se positionner en plateforme d’échanges et d’établir un réseau entre les représentants des INDH, de la CADHP, des ONG et des États parties en vue d’œuvrer de concert en faveur de la protection et la promotion des droits de l’Homme sur le continent.

Cette réunion a constitué une occasion pour les participants de débattre autour du cadre légal, du financement ainsi que de la périodicité de cette réunion. La réflexion et les concertations autour de la mise en place du Forum des INDH se poursuivront lors de la prochaine Assemblée générale du RINADH qui se tiendra le 4 novembre prochain en Egypte.

Haut de page