Vous êtes ici : Accueil26ème édition du SIEL : Débat interactif sur la participation des jeunes en tant que force motrice pour le développement

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite

31-08-2022

Genève : le CNDH participe aux travaux de la 41ème pré-session de l’EPU, (...)

Lire la suite

25-08-2022

Atelier de formation sur « la participation des jeunes à l’examen périodique (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

26ème édition du SIEL : Débat interactif sur la participation des jeunes en tant que force motrice pour le développement

Le débat sur la participation des jeunes au développement a pris de l’ampleur ces dernières années et suscite toujours un intérêt grandissant auprès de différents acteurs. Dans ce contexte, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a organisé un débat intitulé : « Jeunesse et participation, force motrice pour le développement », et ce le 7 février 2020 dans le cadre de sa participation à la 26ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL), qui se tient du 6 au 16 février 2020 à Casablanca.

Modéré par Ahmed Taoufik Zainabi, président de la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de la région de Béni Mellal-Khénifra, ce débat a été une occasion pour les jeunes d’exprimer leurs points de vue sur cette question et d’interagir avec des acteurs, des experts et des chercheurs dans le domaine des droits de l’Homme.

D’abord un constat : les dernières statistiques relatives à l’indice de la participation des jeunes au développement humain classent le Maroc au 123ème rang, ce qui exige plus d’efforts pour améliorer la situation des jeunes et leur participation au niveau des politiques de développement.

Dans ce cadre, Rokaya Achmal, secrétaire générale du Forum de la citoyenneté a indiqué que 72,3 % des jeunes considèrent qu’ils ne sont pas prioritaires dans l’agenda politique. En effet, a-t-elle ajouté, les jeunes se sentent exclus et n'ont pas confiance dans les institutions publiques. Pour s'exprimer, Ils essaient de trouver une alternative dans trois plateformes principales : l’espace virtuelle, la rue et le terrain de football avec les Ultras ou autres.

Mettant l'accent sur le manque d'encadrement politique des jeunes, Mme Achmal a appelé à investir dans la jeunesse, en veillant à les intégrer dans le processus de développement, et dans un nouveau contrat social élaboré avec leur participation effective et continuelle.

De son côté, Tarik Ribah, scénographe, chercheur et directeur de la Maison de la culture à Béni Mellal, a mis en exergue la créativité en tant que perspective particulière liée à la participation des jeunes au développement. Dans ce sens, il a appelé à se libérer de la conception traditionnelle de la créativité liée à l’art. En fait, la créativité, selon lui, peut être liée à plusieurs domaines comme la gestion, l’administration, etc.

Ce débat a été également l’occasion d’aborder le sujet du volontariat avec Mohamed Jadri, expert en programme de volontariat des jeunes qui a mis la lumière sur l’importance des opportunités existantes en matière de volontariat pour les jeunes. Il a saisi cette occasion pour encourager les jeunes à s’engager dans les programmes nationaux et internationaux de volontariat afin de renforcer leurs capacités créatives et capitaliser leurs expériences sociales permettant de participer activement au processus de développement.

Pour sa part, Laarbi Hilali, directeur de l’école 1337, a mis l'accent sur l’importance de préparer les jeunes à  intégrer le marché du travail et participer au développement. Dans ce sens, M. Hilali a rappelé que « d’ici 2030 il y aura des métiers qui disparaissent et d’autres qui apparaissent grâce à l’évolution digitale », d’où vient l’idée de créer l’école 1337 qui offre une formation en informatique sans pré-requis de diplôme ou de connaissance en informatique et qui vise à produire des compétences qui contribuent effectivement au développement.

Télécharger le catalogue de la participation du CNDH