Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésCNDH : Le Comité chargé de la parité préoccupé par la violence à l’égard des femmes

Bulletin d'information

  • Réduire
  • Agrandir

CNDH : Le Comité chargé de la parité préoccupé par la violence à l’égard des femmes

A la demande de la Présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), le Comité permanent chargé de la parité, de la non-discrimination et des nouvelles générations des droits de l’Homme a tenu le jeudi 30 avril 2020, une réunion par visioconférence  pour débattre de la situation des droits des femmes dans le contexte actuel lié à l’état d'urgence sanitaire.

Animée par la Présidente du Conseil, cette réunion a été l’occasion de présenter les premiers éléments dégagés du monitoring relatif à la violence à l’égard des femmes , par le CNDH au niveau central, à travers ses Commissions régionales et en consultation avec les acteurs de la société civile et les institutionnels concernés. 

Tout en évoquant les formes de violences aussi bien physiques, économiques, psychologiques, verbales, sexuelles… à l’encontre des femmes qui sont potentiellement amplifiées par les conditions liées au confinement, à la limitation des déplacements et de l’accès aux services d’assistance, de protection ou de recours, le Comité permanent du CNDH chargé de la  parité, de la non-discrimination et des nouvelles générations des droits de l’homme attire l’attention sur la situation des catégories particulièrement vulnérables, dont les mères célibataires, les femmes exerçant des emplois occasionnels ou précaires…

Le Comité salue le rôle joué par les acteurs de la société civile et leurs efforts pour maintenir, dans les conditions de confinement, leur assistance aux femmes victimes de violences et appelle les pouvoirs publics à renforcer les mesures de soutien aux catégories vulnérables et veiller à l’accès des femmes victimes aux services de protection contre la violence.

Haut de page