Vous êtes ici : AccueilActualitésUne étude de la GANHRI sur «Covid-19 et les institutions nationales des droits de l’Homme » met en exergue le rôle joué par le CNDH pendant la crise sanitaire

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

27-08-2021

Consultation régionale des INDH africaines sur l’examen régional du PMM : Mme (...)

Lire la suite

06-08-2021

"Droits de l'Homme : Cinq questions à la présidente du CNDH Amina Bouayach" (...)

Lire la suite

10-06-2021

Une étude de la GANHRI sur «Covid-19 et les institutions nationales des droits (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Une étude de la GANHRI sur «Covid-19 et les institutions nationales des droits de l’Homme » met en exergue le rôle joué par le CNDH pendant la crise sanitaire

Dans son étude publiée récemment intitulée « Covid-19 et les institutions nationales des droits de l’Homme », l'Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l'Homme (GANHRI) a mis l’accent sur le rôle joué par le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) lors de la pandémie (COVID-19).

Elaborée par la GANHRI, en collaboration avec leHaut-commissariataux droits de l'Homme (HCDH) et le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), cette étude vise à analyser le rôle et les actions menées par les INDH en matière de protection et promotion des droits de l’Homme durant la crise sanitaire liée au(COVID-19). Elle vise aussià donner un aperçu des bonnes pratiques, des expériences et desleçons apprises durant cette période marquéepar d’immenses défis en matière des droits de l'Homme.

A cet effet, la GANHRI a mis en exergue le rôle joué par le CNDH en réponse au COVID-19 dans plusieurs champs d’intervention. Elle a rappelé les appels et actions menés par le CNDH et ses commissions régionales pour la protection et la promotion des droits de plusieurs catégories dont notamment, les étrangers, les femmes, les personnes en situation de handicap et les personnes âgées, l’appel concernant les entreprises et les droits de l’Homme, etc.

Outre la coopération et le partage des bonnes pratiques avec les autres  INDH, cette étude a cité le rapport présentépar le CNDH au Comité pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes (CEDAW) et a mentionné comme référence les différentes notes et appels qu’il aprésentésaux autorités, aux entreprises, INDH… afin de protéger et promouvoir les droits de l’Homme durant cette crise sanitaire, etc.

Malgré les défis issus de la pandémie, cette étude montre que 75% des INDH dans le monde ont pu remplir leurs missions en réponse au (Covid-19).

Elles se sont rapidement adaptées aux contraintes de la pandémie, en adoptant un modede travail innovant et réactif pour mener à bien leurs missions.

L’étude indique que « Durant cette période de crise sanitaire sans précédent, les institutions nationales des droits de l’Homme ont joué, plus que jamais dans l'histoire récente, un rôle crucial pour promouvoir et protéger les droits de l'Homme, notamment à travers la réception et le traitement des plaintes, la sensibilisation, le monitoring, le plaidoyer auprès des autorités pour la garantie des droits des citoyens, …».

Télécharger l’étude : «Covid-19 et les institutions nationales des droits de l’Homme»

Haut de page